LOCALISATION TCHAD
ECRIVEZ-NOUS SUR info@foietjoie-tchad.org

LA PANDEMIE DE COVID 19, UNE OPPORTUNITE A SAISIR

Depuis le 19 mars 2020, le gouvernement tchadien a décidé de  fermer les établissements et bien d’autres lieux de rassemblements pour faire face à la pandémie de Covid 19. Mais l’une des grandes préoccupations est celle des acteurs œuvrant dans  le secteur éducatif. Il est question de comment faire pour sauver l’année scolaire qui s’achevait. C’est ainsi que Foi et Joie-Tchad fidèle à son charisme, celui d’œuvrer pour une éducation de qualité et intégrale au service des couches vulnérables a  réuni son personnel et décide de faire quelque chose avec les moyens du bord. Des propositions ont été faites pour l’organisation des cours radiophoniques en étroite collaboration avec la Radio Communautaire de Mongo (RCM).

Pour aider les élèves des classes d’examens (3è et Tle),  six (6) matières sont retenus pour ces cours à distance qui sont diffusés du lundi à mercredi, de 9h00 à 10h, en raison de deux matières par jour. Ces matières sont : Sciences de la vie et de la Terre, physiques-Chimie, Mathématiques, Instruction civique, Mathématiques (calcul) pour les élèves de CM, et la philosophie. Ces cours ont débuté le mercredi 6 mai 2020. Ils  continueront jusqu’au 30 juin 2020 en raison du calendrier établit par le gouvernement. La question qu’on est en droit de se poser est celle de savoir si les examens vont véritablement avoir lieu lorsqu’on sait que la pandémie ne fait que semer la psychose au sein de la population, qui, d’ailleurs peine à respecter les mesures barrières édictées par les autorités, mais aussi par le manque cruel de dispositifs sanitaires adéquats pour faire face à la pandémie ? Quant aux autres classes intermédiaires, bon nombre d’établissements se basent sur les deux trimestres pour évaluer les élèves pour ordonner le passage en classe supérieure ou le redoublement.

Ce qui est sûr, les autorités essaient autant que faire se peut de lutter contre le Covid 19 tout en interpellant la population à un sens de responsabilité pour freiner la propagation.

Foi e Joie-Tchad avec l’effectif réduit de son personnel essaie de faire ce qu’elle peut pour le suivi des élèves et la sensibilisation. Avec l’appui des partenaires, l’espoir est permis dans ce combat contre cet ennemi, qui est le Covid 19.

Que l’effort des uns et des autres soit béni et que le Seigneur puisse délivrer l’humanité de la détresse de cette pandémie.

Djimasra Aimé,SJ